Helpmath.fr » Divers » Investisseur : pourquoi placer son argent dans une SCI ?

Investisseur : pourquoi placer son argent dans une SCI ?

La société civile immobilière (SCI) est une structure juridique permettant à plusieurs associés d’acquérir et gérer un ou plusieurs biens immobiliers. Chacun des actionnaires acquiert ainsi des droits sur le parc immobilier proportionnellement aux parts détenues dans la société. Investir dans une SCI présente beaucoup d’avantages comme vous allez le découvrir.

Investir dans la SCI pour optimiser la gestion du patrimoine familial

Le régime de la SCI est l’un de ceux qui facilitent la transmission du patrimoine immobilier aux héritiers. Contrairement à l’indivision qui oblige les héritiers à posséder ensemble le patrimoine immobilier reçu en héritage, la SCI permet à l’héritier qui le souhaite de vendre ses parts et quitter ainsi la société. Cette option est intéressante dans le cas de familles dont les différents membres ne s’entendent pas.

De même, la SCI peut être aussi un outil de transmission patrimonial du vivant des parents. Ceux-ci vont distribuer des parts à leurs enfants tout en gardant la gestion et la jouissance du parc immobilier. Par ailleurs, pour un couple non marié ou marié sous le régime de la séparation des biens, la SCI constitue le véhicule idéal pour un investissement immobilier en commun. Chaque membre dispose entièrement de la propriété des parts qu’il a acquises dans le cadre de la société. Chacun voit donc son patrimoine préservé en cas de séparation ou de succession.

Investir dans la SCI pour acheter plus grand

Investir dans une SCI offre la possibilité à une personne qui n’a pas les moyens, de s’associer à d’autres investisseurs afin de réaliser leur rêve ensemble. Cela peut être aussi l’opportunité d’acheter plus grand en mettant en commun leurs moyens financiers. Les actionnaires obtiennent des droits équivalents à la valeur de leur mise. En retour, ils contribuent tous aux charges de gestion selon le nombre de parts détenues.

La SCI étant dotée d’une personnalité morale, elle est seule propriétaire du parc immobilier. Ce qui confère aux associés une protection quant à leur patrimoine. En effet, en cas de problèmes, seule la SCI est débitrice. Ce n’est qu’en cas d’insolvabilité de la SCI que les créanciers pourront se retourner contre les associés à titre personnel en vue de la saisie de leurs parts sociales.

À signaler aussi que même la responsabilité des associés est fonction du niveau de leur investissement. Toutefois, elle n’est pas pour autant solidaire. Les éventuels créanciers devront donc engager la responsabilité de chaque associé à titre individuel. Ceci rend de fait pratiquement impossible cette mise en cause.

Investir dans la SCI pour bénéficier d’avantages fiscaux

Les associés d’une SCI ont la possibilité de choisir, entre l’impôt sur le revenu et l’impôt sur les sociétés, le régime fiscal qui correspond le mieux à leur situation. En outre, certains dispositifs législatifs visant à favoriser le développement de l’investissement locatif comme la Loi Pinel octroient une réduction d’impôt aux investisseurs pouvant atteindre 21 % du montant de leur investissement.

Toutefois, malgré tous ces avantages attrayants, l’investissement en SCI présente quelques inconvénients mineurs dont il faudrait avoir connaissance avant de décider de se lancer. Vous devez donc faire un peu attention.